JEUDI 24 JANVIER 2019 19h Conférence

"Quelle part assure l’Europe dans l’accueil des migrant.es"

par David Lagarde

 Avec David Lagarde, géographe et chercheur au laboratoire interdisciplinaire Solidarités, sociétés et territoires à l’université Jean Jaurès et membre du collectif Migreurope*

 

« Nous ne pouvons pas accueillir toute la misère du monde » est une expression trop souvent mise en avant pour expliquer le refus d’accueil des migrant.e.s.

Le recours à cette expression se fait sans que leurs auteur.e;s sachent la part que prennent l’Europe et la France en particulier dans l’accueil des migrant.e.s.

David Lagarde, qui est chercheur sur les questions de migrations à l’université Jean Jaurès et qui a fait une thèse sur les routes de l’exil syrien viendra nous faire un état des flux migratoires dans le monde.

Son engagement dans le collectif Migreurope lui permettra de nous présenter la part que l’Europe prend, ou plutôt prend de moins en moins, dans l’accueil des migrant.e.s.

 

 Migreurop est un réseau européen et africain de militant.e.s et chercheur.e.s dont l’objectif est de faire connaître et de lutter contre la généralisation de l’enfermement des étranger.e.s et la multiplication des camps, dispositif au cœur de la politique d’externalisation de l’Union européenne.


VENDREDI 11 JANVIER 19H

VERNISSAGE "EXPO REFLETS"                       CLUB PHOTO DE CASTANET TOLOSAN

Exposition jusqu'au 31 Janvier 2019


VENDREDI 14 DÉCEMBRE 2018 MARCHÉ DE NOËL DES CRÉATRICES


VENDREDI 30 NOVEMBRE 2018 19H

Café-littéraire : 26 Lettres d'une Toulousaine d'Aujourd'hui              Nadia Pellefigue


JEUDI 15 NOVEMBRE 2018 19h30 SOIRÉE VIN NOUVEAUX

A l'occasion de la soirée dégustation des vins nouveaux beaujolais et gaillac... l'équipe de Folles Saisons vous propose une soirée ludique : un quizz sur les génériques "emblématiques" des émissions qui ont marqués  l'histoire de la TV.

Les équipes constituées jeudi soir (équipe de 10 pers. maxi) auront à reconnaître une série de génériques choisis par Folles Saisons et l'équipe gagnante se verra offrir le lot de la victoire ! (à boire immédiatement bien sur !).

 

Inscription nécessaire à la soirée (repas inclus) par téléphone au 05 62 14 64 85.


JEUDI 8 NOVEMBRE 2018 19H  CONFÉRENCE EVA SAN MARTIN      "Le rapport des femmes aux espaces publics et privés sous l’angle de la violence conjugale"

en avant première de la Journée Internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes du 25 novembre 2018

Le rapport aux espaces publics et privés

des femmes victimes de violence conjugale

Conférence avec Eva SAN MARTIN,

Sociologue et chercheuse en étude de genre dans un laboratoire de recherche en géographie sociale à l’université de Bordeaux

 

Aujourd’hui, la violence à l’égard des femmes et des filles constitue l’une des violations des droits humains les plus répandues, les plus persistantes et les plus dévastatrices dans le monde. D’après l’Organisation Mondiale de la Santé, 1 femme sur 3 indique avoir été exposée à des violences physiques ou sexuelles de la part de leur partenaire intime ou de quelqu’un d’autre à un moment de leur vie.

En France, chaque année, 225 000 femmes âgées de 18 à 75 ans se déclarent victimes de violences conjugales, physiques et/ou sexuelles, de la part de leur ancien ou actuel partenaire (mari, concubin, pacsé, petit-ami…). Ce chiffre ne couvre pas l’ensemble des violences au sein du couple puisqu’il ne rend pas compte des violences verbales, psychologiques, économiques ou administratives.

 

Chaque année, le 25 novembre est la Journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes. Folles saisons et le collectif inter-associatif des Pradettes ont donc décidé d’inscrire leur première conférence de l’année scolaire dans le cadre de la lutte contre les violences conjugales en invitant Eva San Martin.

Celle-ci termine une recherche auprès de femmes victimes de violences conjugales. Elle nous présentera les principaux résultats de sa recherche et nous fera partager les analyses qui en découlent.

 

Quels sont les effets de ces violences conjugales sur l’utilisation des espaces publics et privés par les femmes victimes de violences conjugales ? Qu’en est-il de la violence et de la peur qui se vivent dans l’espace privé ? Quelles stratégies d’action mettent en œuvre les femmes victimes de violences conjugales pour maintenir un espace à soi ?


SAMEDI 27 OCTOBRE 2018 22H

FÊTE ENTRE NOUS

Danse, retrouvailles, discussions, rencontres, notamment avec les lesbiennes du réseau ALDA-lesbiennes réfugiées, qui mettent une ambiance d'enfer.

 

Entrée Libre.

Pas de restauration, mais plusieurs espaces.

Métro Mirail-Université, bus 14, arrêt Ecole d'architecture.

VENDREDI 26 OCTOBRE 2018 CONCERT DE SOUTIEN AUX SINISTRES DE L'AUDE

ATTENTION !

 SI VOUS LE SOUHAITEZ VOUS POUVEZ PARTICIPER A LA SOIRÉE ET AU CONCERT SANS PRENDRE VOTRE REPAS AU RESTAURANT !

RAPPEL :

Concert avec Participation libre (don) pour la Croix Rouge en direction des sinistrés de l'Aude

Pour chaque repas pris ce soir 2 € seront également versés à la Croix Rouge en direction des sinistrés de l'Aude

POUR RÉSERVER TEL AU 05 62 14 64 85

LUNDI 18 JUIN 2018 - 20H30

Cinéma Utopia de Tournefeuille

Avant-première du film Hedy Lammarr : From extase to WIFI

Séance unique suivie d'un débat proposé par l'association FEMMES ET SCIENCES OCCITANIE TOULOUSE animé par Anne VANHEMS, économètre-statisticienne et Florence SEDES, Professeure à l'UT3.


À l'issue de la soirée Folles Saisons offre le pot de l'amitié et présentera la programmation du 2ème Festival Saisons d'Elles 28/29/30 septembre 2018 : les Femmes sur le devant de la scène aux Pradettes avec Katarina Fotinaki, Emilie Cadiou et Aude Boutard, les Belladona'9ch, L Danse, les Femmlouzes'T... 2 débats : l'un sur la Laïcité avec Fatiha Boudjalat l'autre sur l'Habitat participatif (l'exemple du quartier du Zénith à Toulouse par les porteurs du projet). Enfin un jardin associatif le samedi et dimanche qui réunira les associations qui militent pour les droits des femmes et des stands pour les collectifs d'associations Pradettes, Lardenne, Saint-Simon, Mirail U.


JEUDI 14 JUIN 2018 CONFÉRENCE

Association "Accompagner pour choisir sur le don d'organe

Des besoins toujours croissants...
23 829 patients en attente de dons d’organes en 2017
1 796 donneurs prélevés en 2017 (quasi stable/2016)
En 2017, 6 105  organes ont été greffés. Source : Agence de Biomédecine


Le contexte...
La loi de santé de 1976, loi Caillavet, pose le principe du consentement présumé pour le don d‘organes. Un décret relatif aux modalités d’expression du refus de prélèvement d’organes après le décès est paru le 14 aout 2016. Son entrée en vigueur est faite depuis le  le 1er janvier 2017.

Le consentement présumé au DON d’ORGANES est réaffirmé.
De nouvelles modalités de refus de prélèvement sont précisées.Le rôle du « proche » est clarifié.
Depuis le 01 janvier 2017, vous pouvez le faire sur le site www.registrenationaldesrefus.fr ou faire un écrit  et le remettre à un proche ou le faire savoir de vive-voix à ses proches (qui devront alors retranscrire si besoin l’expression du défunt par écrit et le signer).
Il existe d’autres associations qui militent sur le même sujet, une des plus connues: l’ ADOT. Comme l’Agence de biomédecine régionale le stipule : « nous ne sommes jamais assez nombreux sur le sujet tant il est important et concerne chaque individu »
Nous avons choisi une approche différente : en privilégiant des actions de proximité (et non de masse) pour sensibiliser tous les publics (événements à taille humaine) pour aborder un sujet sensible qui touche l’intimité de chacun de nous.